Daniel B., Côte d’Or
Potager en permaculture

Activités : Maraîchage, Permaculture, Apiculture, … 

J’ai découvert les solutions pleines de vie de Rézomes en 2018. J’ai un gros jardin d’une centaine de mètres carrés sur lequel nous n’avons jamais utilisé de pesticides ou autres produits chimiques, par conviction. Le fait que ces solutions soient complètement naturelles et permettent d’autonomiser les sols m’a tout de suite beaucoup plu et j’ai décidé de faire des expérimentations.

J’ai divisé le potager en deux et j’ai pulvérisé le sol avant d’y mettre les plants sur la partie test et rien sur la partie témoin (simplement l’équivalent en eau). La partie du potager où j’ai utilisé Derzhé est une zone assez désavantagée et plus difficile à cultiver à cause de la présence d’une haie qui fait de l’ombre.

Pourtant, les potirons et les potimarrons ont un calibre beaucoup plus important, les courges sont plus développées sur la partie où j’ai pulvérisé Derzhé. Connaissant le climat du Morvan, j’ai toujours cultivé les piments sous serre ; cette année, grâce notamment à l’utilisation de Derzhé, malgré de grosses chaleurs en mars et des gelées en avril, on a pu le faire à l’extérieur : Derzhé a vraiment aidé à supporter les conditions météo difficiles.

Sur la partie du jardin cultivée en buttes, celles qui ont été pulvérisées quelques fois avec Derzhé ont donné de gros choux alors que les autres ont fait comme à leur habitude, des choux de très petites tailles. Les choux se sont beaucoup mieux développés.

Au niveau des tomates nous avons eu beaucoup plus de production, et les tomates grappes sont plus grosses.